La formule du labo4.

 Un menu 3 services au choix (dans la carte, hors viandes d’exception), pour 38€

 - A LA CARTE : entrées (17 €) – plats (22 €) – desserts (7 €)

 

 

A PARTAGER: 17 €

- Calamars tendres maqués au maillet, petite tartare expérimentale

- Pilons de poulet au miel et gingembre frais

- Roastbeef et pickles de légumes, crème de moutarde

- Polpettes farcies au basilic frais

- L’assiette de charcuteries italiennes

 

 

 

THESE : 17 € (majoration de 5 € pour la version plat)

 

- Won ton bricolé maison au saumon, et chou chinois à l’ail, le repas sain de l’écolier bridé. Carré de sauce soja solide.

- Rouges gambas à la gamelle, la version printanière avec une caponata de légumes à l’italienne (en potiquet).

- Tourelle de parmentier tiède, foie gras tartufade, réduction de jus de pomme au caramel acide vicious.

- Wok de scampi et chorizo, crème fraîche aux herbes comme un capuccino et mouillettes à la trempette.

- Le traditionnel carpaccio de bœuf, copeaux de truffe, tuile de parmesan et huile d’olive espagnole extra-vierge

- Crunch de « coppa di parma », sans chocolat, œuf cuit de 1 à 63 degrés, contrebande de tuile de parmesan à la truffe.

- « SURF and TURF ». Double tibia d’un bœuf à moelle rôti avec des échalotes, grosse gambas et asperges anonymes.

 

 

 

Les croquettes : quand le chef s’ennuie, il fait des croquettes, il est gentil.

 

- 2 croquettes de crevettes bisquées homard et petite rouille au harissa

- - 2 croquettes Don Quichotte fracassées Manchego et Serrano, brochette de tomates confites, sirop de Xérès.

 

ANTITHESE (22 €) :

 

Les incontournables :

 

- Atomic Burger de luxe : 250 grammes de viande de bœuf rouge façon Rob Zombie. Si vous désirez déclencher une bagarre générale avec le staff de cuisine, il est important de le demander bien cuit.

-  Jambonneau « feu d’enfer » laqué au four miel-moutarde. Béarnaise de saison.

- « Mon animal préféré, c’est le steak ». Une belle pièce de bœuf épaisse, sauce au choix.

- Le kilomètre de Rib’s à la sauce BBQ.

- Le homard selon l’humeur du chef, pour 2 couverts (+10€ par personne, menu ou pas, et selon arrivage)

 

 

LES PLATS A GEOMETRIE VARIABLE :

 

- Carré d’agneau mécanisé en deux temps : saisi et ensuite passé au four avec une carapace d’herbes au parmesan. Jus de cuisson infusé au thym et gratin d’étranges tubercules.

- Cabillaud cantine, tombée d’épinards frais et mashed potatoes (la purée de l’américain paresseux). Beurre blanc raté au citron.

- Poitrine de poulet fermier au vin jaune et morilles à l’ail rose de Toulouse. Accompagnement Alzheimer (on l’oublie souvent).

- Magret de cannette, jus de porto Rossini et pancake de pommes au beurre salé.

- Le jarret de veau, trempé aux olives et aux zestes de citron confit. Petite semoule aux fruits secs tendres (dattes, figues, raisins, abricots, PAS DE NOIX, etc.) façon taboulé à la coriandre. J’ai kidnappé un chameau.

- La caille de pandore, préparée de diverses façons.  Bok choy et grenailles froides en salade.

- Vilaine côte de porc basque, poire tordue en quartiers rôtis, caramel de jus à l’Elixir d’Anvers. Cocotte de légumes de saison.

 

 

 

IDENTITE CARNIPHILE (hors menu) :

 

Le LABO4 est heureux de travailler, depuis de nombreuses années, avec de merveilleux complices bouchers et éleveurs. Les plus beaux sont Imanol JACA de la ferme TXOGITXU au Pays-Basque et Thierry DEPUYDT de chez « Côte à l’os ».

 

Le tableau noir varie en permanence, en fonction des humeurs et des saisons.

 

Dans quelques mois, nous aurons notre propre cheptel. Une vache élevée dans le Condroz et nourrie au cidre d’Aubel. Marbrée et généreuse comme un Wagyu japonais. Le résultat est une viande d’exception qui sera, exclusivement, sur vos assiettes au LABO4 dés l’automne 2017.

 

 

SYNTHESE - LES DESSERTS OBLIGATOIRES : 7 €

 

LE LUNCH DU MIDI (du lundi au vendredi) : une équation à 3 inconnues : entrée – plat – dessert. 24€.

 

LES PINAROÏDES : afin de bien vous énerver en début de repas, il est nécessaire de faire votre sélection de vins sur les plans de travail à l’entrée. Il n’y a pas de carte de vins, signalez juste votre choix au bar, ils vous apporteront la bouteille flacon à table.

 

 

TANT QU’IL Y A DE LA VIGNE, IL Y A DE L’ESPOIR

Afin de bien vous énerver en début de repas, il est nécessaire de faire votre sélection de vins sur les plans de travail à l’entrée. Il n’y a pas de carte de vins, ma mère habite Los Angeles, signalez juste votre choix au bar. Un hélicoptère de l’armée allemande vous apportera la bouteille à table avec un BOUNTY.

 

 

 

 

 

 

Pour toute question relative aux allergènes, nous vous invitons à questionner le chef !

Le jambonneau et les Rib’s demandent un temps de cuisson de 20 minutes